Les avocats spécialistes

Avocat et Avocat spécialiste

On ne parlera pas ici de comment devenir avocat mais plutôt de comment on devient un avocat spécialiste.

On parle souvent d’avocat spécialiste en  » droit de… » ou « droit de … » sans savoir que le terme spécialiste dans le domaine du barreau  ne peut être employé que dans des cas bien précis – et ils sont au nombre de 15 – .

L’avocat peut être généraliste ou choisir de se spécialiser : 15 spécialités sont prévues par l’arrêté de  de 1993.

Pour obtenir une mention de spécialisation

L’avocat doit

  1. passer une épreuve de contrôle des connaissances,
  2. et doit justifier d’une pratique professionnelle continue d’une durée au moins supérieure  à 2 ans dans la matière dont il souhaite obtenir la spécialisation.

Arrêté du 8 juin 1993 fixant la liste des mentions de spécialisation en usage dans la profession d’avocat

Les avocats titulaires du ou des certificats de spécialisation correspondants sont autorisés à faire usage d’une ou plusieurs des mentions de spécialisation suivantes :

avocat spécialiste en droit des personnes ;

avocat spécialiste en droit pénal ;

avocat spécialiste en droit immobilier ;

– avocat spécialiste en droit rural ;

– avocat spécialiste en droit de l’environnement ;

avocat spécialiste en droit public ;

avocat spécialiste en droit de la propriété intellectuelle ;

– avocat spécialiste en droit commercial ;

avocat spécialiste en droit des sociétés ;

avocat spécialiste en droit fiscal ;

– avocat spécialiste en droit social ;

– avocat spécialiste en droit économique ;

– avocat spécialiste en droit des mesures d’exécution ;

– avocat spécialiste en droit communautaire ;

– avocat spécialiste en droit des relations internationales.

En dehors de ces domaines juridiques, un avocat ne peut se qualifier de « spécialiste » légalement.

Dans l’usage (‘et lorsqu’on est content de son avocat) , on dira souvent « va voir cet avocat il est spécialiste en …

Cet article peut intéresser une de vos connaissances ?

Donnez votre avis